DSC_0722_edited.jpg

Bien vivre sa maternité avec la sophrologie

Une préparation non médicale mais bien efficace!

Préparation à la maternité et préparation à l’accouchement sont trop souvent confondues, ce qui génère certains heurts entre l’ordre des sages-femmes et les sophrologues.

Faisons le point sur cette situation en replaçant chacun dans son rôle.

Nous allons aborder les complémentarités et les différences qui existent entre :

  • la préparation à l’accouchement, domaine réservé aux sages-femmes,

  • la préparation à la maternité, domaine du sophrologue.

Pour commencer, nous allons revoir le rôle de la sage-femme selon la Fiche métier extraite du ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes.

“La sage-femme assure le suivi prénatal en accompagnant les futures mères[…] à travers des séances de préparation à l’accouchement.

Elle pratique également les accouchements, en autonomie ou avec un médecin. Pendant l’accouchement, elle surveille pas à pas l’évolution du « travail » jusqu’à la naissance. […]

Une fois l’accouchement terminé, cette spécialiste s’assure de la bonne santé du nouveau-né et contrôle ses réflexes. Durant les jours qui suivent l’accouchement, elle prodigue les soins nécessaires au rétablissement de la mère.[…]

Enfin, quelques semaines après la naissance, elle assure les séances de rééducation postnatale.

Depuis 2009, les sages-femmes sont autorisées à prescrire la contraception féminine et à assurer un suivi gynécologique de prévention, à l’exception des patientes à risque. Elles peuvent également pratiquer les vaccinations prévues par la réglementation.”

Cet extrait montre bien l’aspect thérapeutique et médical du métier de sage-femme.

Seule une sage-femme peut exercer la préparation technique et le suivi médical de l’accouchement, de ses suites, comme celui du nouveau-né,

Ces actions n'entrent pas dans le cadre de la pratique d'un sophrologue, qui ne peut et ne doit pas se substituer au corps médical.

La plupart des femmes vont consulter une sage-femme à partir du 4e ou 5e mois de grossesse et sont suivies par elle jusqu à la sortie de la maternité, voire une semaine plus tard pour ses suites de couche. Cet accompagnement est donc plus restreint dans le temps que celui du sophrologue.

De son côté, le sophrologue peut intervenir bien en amont de tout début de grossesse et vous accompagner après la naissance.

La préparation à la maternité commence avec le désir d’enfant et s'étend jusqu'à l'arrivée concrète de celui-ci, le retour à la maison et tout ce qui en découle malgrè le bonheur immense : les changements dans le couple, de nouvelles responsabilités, un nouveau rythme de vie,, l'allaitement, la reprise du travail etc...

Les différents accompagnements sophrologiques à la maternité

Un désir d'enfant parfois complexe

Pour certaines femmes la maternité est un chemin compliqué, qu'il s'agisse de FIV ou de traitements contre l'infertilité, ce sont des épreuves morales et corporelles difficiles qui peuvent décourager...

Pour d'autres, désirer un enfant amène à faire face à des dilemmes d'ordre familiaux, professionnels, ou tout simplement personnels.

Dans les deux cas, la sophrologie permet d'y voir plus clair, de retrouver courage et conviction en vos choix.

Bien vivre sa grossesse avec la préparation sophrologique

Au cours de votre grossesse, vous devrez faire face à de nombreuses modifications physiques et psychologiques.

Avec la sophrologie vous accepterez et vivrez mieux cette période de changement, pour vous préparer au mieux à la naissance du de votre enfant, ainsi vous apprendrez à:

  • Accepter ce nouveau schéma corporel souvent accompagné d'une l’altération temporaire de votre image

  • Réduire les nausées, fringales et autres désagréments digestifs

  • Améliorer votre sommeil souvent perturbé pendant la grossesse.

  • Vous préparer à deux, mentalement, à l'arrivée du bébé, ce troisième élément qui vous fait passer de "couple" à "famille"

  • Vous préparer à l'accouchement grâce à des techniques de respiration, de gestion du stress et de la douleur, qui je le rappelle seront en complément d'une préparation classique avec une sage-femme.

Après l'arrivée de bébé

Après l'accouchement, passée la phase de grand bonheur arrivent fatigue, doutes, stress. Les nombreux conseils tous aussi différents que contradictoires les uns les autres, qui vous viennent de toutes parts, augmentent ce stress qui s'installe progressivement. Votre bébé, "éponge" à émotions absorbe votre stress et l'évacue de la seule manière qu'il connait: les pleurs! Or nous connaissons l'effet des pleurs d'un nourrisson sur un parent épuisé...stress et craquage!

Grâce à la sophrologie vous apprendrez à:

  • Libérer les tensions inutiles qui pourraient s'installer dans le corps,

  • Lâcher prise en prenant de la distance vis à vis des conseils de l'entourage,

  • Récupérer de l'énergie en allant la puiser dans vos ressources,

  • Gérer vos émotions face aux pleurs de bébé.

Porter bébé: un soutien précieux à la parentalité!

Grâce à ma riche expérience de conseillère en portage des bébés, acquise ces 10 dernières années, je vous propose un accompagnement dans l'apprentissage de l'art de porter votre bébé de façon sure et bienveillante, tant pour son bien-être, son développement physique et émotionnel que pour vous faciliter la vie au quotidien.

Plus d'info ici:

Prochainement:

Groupe SOPHRO-ALLAITEMENT

-soutient à l'allaitement maternel

-développer ses capacités de confiance à allaiter

-allaiter sans douleur c'est possible!

-repos et allaitement

-allaitement et reprise du travail

...

RDV à la page "Infos" 

Diplômée du CEAS Paris

une école de la FEPS 

membre du Syndicat des sophrologues professionnels (SPS) (n°1690)